On vous amène prendre le frais à Sillans-la-Cascade, dans le Var

Article par France 3 région sud Écrit par Alexandre Dequidt et ré-édité par Jeff Courtoy.

3 minutes

Loin des plages, le tourisme dans l’arrière-pays varois se développe, accentué par l’effet crise sanitaire. De plus en plus de monde vient visiter chaque année le village varois de Sillans-la-Cascade.

Photo de Jeff Courtoy

Un décor paradisiaque, face à une cascade de 42 mètres de haut. Une plongée vertigineuse dans une vasque bleu émeraude qui attire en été près de 1500 visiteurs par jour. Les touristes viennent de toute la France, ils ont, pour la majorité d’entre eux, choisi de découvrir l’arrière-pays plutôt que le littoral.

  « De voir cette couleur, c’est impressionnant, on n’a pas l’impression d’être en France »

« On cherche la fraîcheur, les cigales et l’arrière-pays » raconte une touriste, « on ne va pas sur la plage avec 100 000 personnes sur la plage, oui » ajoute un couple de retraités.
En contre-bas, après 30 minutes de marche, le bruit de l’eau se fait entendre, et l’on découvre en pleine forêt un décor de carte postale. « De voir cette couleur, c’est impressionnant, on n’a pas l’impression d’être en France. On a l’impression d’être aux Antilles où je ne sais où » lance une touriste impressionnée.

Les enfants d’une famille de touristes jour sur la rivière a côté de la cascade. • © Jeff Courtoy / legrandchene

Le village reprend vie

Dans le village, les terrasses de restaurants sont presque pleines, l’activité quasi-normale pour un mois de juillet avec un taux de remplissage de 80 %. On est bien loin de la période du confinement et même du début du déconfinement, quand l’activité stagnait encore.

Des touristes à la terrasse du restaurant la Gaudinette, chez Léa et Julien au centre de Sillans-la-Cascade, dans le Var. • © Hugues Nicolas / France Télévisions

C’est une clientèle hétéroclite mais dans l’ensemble, on n’a pas trop à se plaindre » affirme Jean-Michel Pavan, restaurateur-barman à Sillans-la-Cascade. Saint-Tropez et les gorges du Verdon ne sont plus les seuls attraits touristiques du Var, aujourd’hui, il faut compter avec l’arrière-pays et ces pépites cachées.

Le conseil du grand chêne

Mon établissement le grand chêne de Sillans étant situé à 2km du centre village, vous avez deux possibilités pour visiter ce haut bijoux du haut Var :

  • Prendre vos vélos et partir du restaurant, parking gratuit, pour une balade de 2km sur la piste cyclable « EV8 », cette dernière passe à 20 mètres du parking et vous emmène directement sur la place de l’école, où se trouve un parking à vélo. Vous pouvez commencer votre marche jusqu’au belvédère de la Cascade ou, passer par le village pour accéder à la vasque et pour un rafraîchissement sur le prolongement vous avez la rivière
  • Venir le matin aux alentours de 10-11h et vous garer sur un des parking payant (compter 2,5€ pour 2h). Le parking de l’école vous emmènera après une marche de 15 min au belvédère de la Cascade, pour une superbe photo instagramable . Et pour une plus longue balade aux alentours de la cascade et le long de la rivière, préférez le parking de la cascade à celui du village car vous serez garé à l’ombre des chênes.

Et bien-sûr le restaurant vous fera un plaisir de vous accueillir pour le repas du midi ☺️. Réservation

Consultez notre carte, l’ardoise change environ tous les 10 jours.